Accueil » Le bénévolat » Les postes de secours

Category Archives: Les postes de secours

Inondation de Béziers en 93, je crois …

Tout a commencé dans cet article

Mardi 19 décembre mais en quelle année, je ne sais plus …
reveil-sonne.jpg
A cette époque ma fille était secouriste aussi et donc naturellement elle est venue avec nous pour cette mission.
– Le réveil sonne, il est 5h45 à peine mais cette fois nous avons plus de 170 km à faire.
– A 6h30 on récupère Manu et en route pour le CD d’Avignon. Avec les 8 autres secouristes du 84 on décharge le minibus et on attelle la remorque vide.
– 7h30 départ pour Cavaillon. On charge le matériel : Pelles, balais, raclettes, brouettes, seaux, aspirateurs et karchers.
ambulance2
– 8h45 en route pour Béziers avec 2 courtes pauses sur l’autoroute.
– 11h50 arrivée au PC inondations. Présentations, informations.
– 12h30 repas dans une maison de retraite qui était inondée la veille.
Je me souviens encore du bon accueil des résidents. Moi tout de même j’avais un peu honte en voyant nos collègues secouristes locaux arriver plein de boue alors que nous étions encore tout propres, mais nous étions venus de loin …
femme de menage
– 13h45 on prend note de l’endroit où aller. Le clos Notre Dame est un domaine privé avec ses dépendances.
On découvre l’eau, la boue, les meubles superposés par l’eau, bref les dégâts. Mais aussi la joie des habitants en nous voyant arriver à la rescousse.
image_demenageur.jpg
Il faut TOUT sortir dans le jardin, ramasser les 10cm de boue à la pelle, mettre dans des seaux, des brouettes et aller les vider là où on peut. Pousser l’eau à la raclette en passant 10 fois, 15 fois au même endroit. Il y avait eu 1m20 d’eau dans cette maison.
Imaginez un peu une armoire bibliothèque, de près de 2m50 de haut et remplie de livres, le poids que ça peut faire, hé bien l’eau l’avait couchée ! Les livres étaient gorgés d’eau, fichus.
Attenante à la maison se trouvait une chapelle privée qui elle aussi avait bien souffert. Quand j’ai commencé à voir la couleur du sol je me suis rendue compte que j’étais juste au dessus de la crypte et là j’ai dit : « Pas question que je descende là dessous ! »Les dépendances où logeait le personnel nous ont été indiquées en dernier, nous n’avons pas eu le temps de finir, une longue route nous attendait et il fallait repartir déjà.
bottes sales
– 17h30 on décrotte le plus gros de nos bottes. Le matériel est passé au karcher, on le charge. On se change dans le minibus et en route.
– 18h, retour au PC, chargement de la remorque
– 18h45 repas au même endroit qu’à midi.
– 19h45 retour au PC, attelage de la remorque et départ.
autoroute.JPG
– 22h30 Arrivée au CD d’Avignon, rangement.
– 23h la maison enfin !
Ce fut ma dernière intervention aux inondations en tant que secouriste.
Publicités